Assistance au recrutement

ats-recrutement-recruteur-mission

Se former à recruter ou recourir aux bons outils, that is the question que toute personne chargée d’embaucher doit se poser avant de se lancer dans le travail.

Les techniques du recrutement 

Quel sujet que celui des techniques de recrutement.
Le début du recrutement passe par la définition de la fiche de poste qui permettra de déterminer le profil du candidat d’une part et les moyens et canaux pour le sourcer d’autre part. 

Diffuser sur les sites d’emploi, les réseaux sociaux, solliciter un chasseur de tête, réactiver son vivier de candidats ou encourager la cooptation 

Le but dans la formalisation de la fiche n’est pas de décrire “Superman” (car il n’existe pas), mais bien d’identifier les missions, tâches, responsabilités et spécificités et de définir les prérequis de savoirs, savoirs-faire, savoir-être indispensables pour accomplir et réussir la mission.

A noter que “couper les pattes superflues du mouton” peut s’avérer un exercice difficile tout autant qu’intéressant.
Une fois la diffusion de l’offre opérée, il faut collecter les candidatures, analyser chaque CV et lettre de motivation, trier, re-trier et short-lister les meilleurs profils repérés “sur la papier” pour les inviter à des entretiens.

Il faut également informer les autres candidats d’un abandon de leur candidature dans le processus de recrutement.

Il faut organiser et structurer les entretiens pour permettre de comparer les évaluations avec le poste proposé mais aussi avec les autres candidats.
Enfin faire le choix, celui qui matche avec le maximum de paramètres d’entrée et organiser son intégration avec la signature d’un contrat de travail et sa prise de fonctions.   

Identifier les KPI qui permettront de valider la totale intégration du candidat au-delà d’une période définie pour le compter enfin parmi les effectifs des équipes.

Quel enchaînement de tâches !

Les postes et métiers liés au recrutement 

Et c’est justement car l’enchaînement des tâches est riche et parfois complexe qu’il est important de confier ces activités à des personnes spécifiquement formées et préparées à cela.
Développer un bon carnet d’adresse utile au sourcing, maîtriser les usages des réseaux sociaux pour diffuser efficacement sa marque employeur demande à poser quelques règles et principes d’usages.
Appréhender les techniques des tests d’aptitudes, de personnalités, de la graphologie représente une réelle montée en compétence et nécessite une motivation à s’intéresser aux caractéristiques humaines.

Ne s’improvise par recruteur qui veut et pourtant, plus de 76% des personnes en charge du recrutement au sein de leur entreprise avoue n’avoir jamais eu de formation pour exercer ce travail.  

Les erreurs de casting

Pourtant il est clair qu’il faut structurer la démarche afin de pouvoir faire preuve d’objectivité dans ses analyses, faute de quoi, les décisions seront guidées par l’intuitif et… des jours on aura de bonnes intuitions et d’autres fois, moins ou pas du tout.

Sachant que les erreurs de casting coûtent chers, en coûts directs mais également indirects.

Revenir à la case départ d’un recrutement démotive l’équipe, le manager, le recruteur, autant dire tout le monde.
Il est donc important d’essayer de mettre toutes les chances de son côté pour que le recrutement soit une activité réussie.

Le processus de recrutement jobSkills.center

C’est dans cet objectif que jobSkills.center développe chaque jour sa suite logicielle dédiée au recrutement (Applicant Tracking System – ATS).

Le progiciel se charge d’épauler le recruteur dans toutes les tâches administratives rébarbatives comme l’envoi de courriers selon des workflows automatisés d’une part mais aussi et surtout dans l’étude et l’analyse des CV collectés.

Fini la lecture de documents non structurés qui prend un temps considérable et qui amène quelquefois à donner plus de chances aux premiers documents reçus plutôt qu’aux derniers reçues à cause d’une lassitude de lecture et d’analyse.

L’assistant conçu selon une architecture d’intelligence artificielle va pouvoir classer chaque réponse en apportant la même neutralité d’analyse.

On ne parle pas de simple matching de mots clés mais réellement d’une capacité de pondération de l’ensemble des paramètres qui composent le CV.
De plus, l’outil apprend à chaque exécution quelles qualités retiennent l’attention du recruteur et oriente au fil du temps ses réglages sur l’apprentissage mutualisé de la communauté de recruteurs utilisateurs de la plateforme. 

Etre assisté pour ne pas se tromper

Ce qui se traduit par faire bénéficier aux recruteurs de tout poil de l’aide d’un assistant-recruteur qui capitalise ses expériences, progresse dans la compréhension des critères de sélection des candidats pour les mettre à disposition de ses utilisateurs.
jobSkills.center a initié un showroom permanent au sein de la plateforme ITSKills dédiée au recrutement de profils issus du monde informatique.
Depuis quelques semaines, elle est ouverte au candidats qui peuvent créer leur compte et enrichir leur CV (Empreinte dans le jargon jobSkills.center).
La plateforme ITSkills va maintenant ouvrir ses portes aux recruteurs d’ici quelques jours.
Le modèle économique d’accès est basé sur des abonnements. Toutefois ceux-ci adressent les recruteurs réguliers ou à “volume”.
L’accès restera gratuit pour les recruteurs occasionnels du type TPE, PME-PMI, ETI. Les recruteurs de ces organisations ne sont d’ailleurs que très rarement formés au processus et métier du recrutement (CF le point plus haut) et ils disposent ainsi d’un assistant pour les aider à bien recruter.  

La boucle est ainsi bouclée.