Comment mener un entretien en visioconférence ?

entretien-recrtutement-ats

Dans le processus de recrutement, la phase d’entretien peut s’opérer à distance. La crise sanitaire due à la pandémie du covid-19 a surtout entrainé l’employeur à favoriser cette pratique. Ainsi, pour réussir votre entretien, une bonne préparation s’impose. Pensez aussi à soigner votre attitude lors de l’intervention. Ce type d’entrevue présente quelques avantages.

Pour bien préparer son entretien en visioconférence

Avant tout, renseignez-vous bien sur la société, le poste souhaité, ainsi que les spécificités du jury. Ainsi, vous exposerez avec efficacité votre expérience et votre motivation par rapport aux attentes du métier et de l’entreprise. En outre, il sera possible d’anticiper les questions posées et d’y préparer des réponses appropriées.

Vous devez prévoir une connexion stable et un matériel de qualité. Songez donc à la performance de la batterie, du micro et de la vidéo. Vous devez rester audible durant l’entretien. Pour éviter la vue de votre visage en gros plan, faites appel à un expert pour le cadrage de la caméra. D’ailleurs, des essais au préalable sont conseillés.

Vous rangerez bien votre pièce afin de privilégier un fond neutre. Il ne faut pas laisser apparaître les meubles et vos petits outils. En outre, pour assurer une bonne visibilité, passez votre entretien à distance dans un cadre lumineux. Vous devez vous éloigner de toutes sortes de bruits (cris d’enfants, appels téléphoniques…). Sinon, vos discussions seront perturbées. Au même titre, vous fermerez tous les programmes inutiles. Ils risquent de lancer sur l’écran une vidéo ou des notifications importunes lors du débat. 

N’oubliez pas de créer votre compte Skype professionnel. Vous garderez de près les documents liés à vos travaux (CV, données sur l’entreprise et le poste, etc.). De préférence, priorisez un autre écran écarté de la caméra. Vous y afficherez ces dossiers importants. Cela facilite votre recours aux références. De cette manière, le transfert de vos documents d’appui vers le recruteur s’avère également plus simple.

L’art de mieux se comporter durant son entretien en visioconférence

Il ne faut pas négliger le côté présentation. Le port de tenue correcte s’exige aussi bien en entretien classique qu’en celui en ligne. 

Évitez de vous approcher trop de la webcam. Votre regard doit plutôt s’orienter vers la caméra. Vous éviterez les grands gestes pour ne pas nuire à votre posture.

Vous vous équiperez d’un cahier et d’un stylo pour la prise de notes. En effet, l’usage du clavier provoque un écho. Cela risque de perturber votre jury.

La visioconférence peut vous exposer à des contraintes techniques. Vous devez savoir vous y adapter. Par exemple, pour rattraper les décalages de la vidéo, essayez de ralentir votre débit. En outre, vous garderez le style d’expression qui convient. Le respect du langage adapté au monde du travail sera noté. Vous veillerez à entretenir un échange agréable avec le jury. Vous l’aiderez ainsi à démarquer votre candidature des autres.

Les avantages de l’entretien en visioconférence 

Du côté des candidats, cette méthode leur permet d’étendre leurs talents. En effet, ils doivent d’abord apprendre à manier le logiciel dédié à l’opération. Et l’acquisition de ce savoir-faire digital contribue à la réussite de l’entretien. Il suffit de bien se préparer depuis chez eux (sur le plan moral, physique et technique).

Pour le recruteur, la visioconférence prévient la perte de temps causée par les va-et-vient. Elle facilite alors la gestion des rendez-vous fixés aux impétrants. D’ailleurs, par rapport à l’entretien en salle, l’employeur pourra recevoir plus de candidats en ligne. Il lui revient de bien ménager son bureau ou son coin travail à domicile. L’essentiel est d’optimiser l’usage de l’appareil. La qualité du contact avec l’auditeur sera ainsi conservée. 

Malgré la distance, l’évaluation à temps d’un candidat reçu en visioconférence est possible. D’autant plus, la séance d’entretien peut être enregistrée. Le recruteur peut donc la revoir le cas échéant. Il pourra même partager la vidéo avec la permission du candidat.