Les difficultés du candidat dans le processus de recrutement

Les difficultés du candidat dans le processus de recrutement 

Avant de procéder au recrutement, l’employeur évalue la situation des ressources humaines au sein de l’entreprise. Suivant le(s) poste(s) vacant(s), il diffuse l’offre de travail rédigée en bonne et due forme. Parmi les dossiers de candidatures parvenus, le recruteur choisit le(s) profil(s) ajusté(s) aux besoins de la société. La décision finale se prononce suite à un entretien d’embauche avec le postulant. Ce processus de recrutement peut vous confronter à des difficultés. Pour y remédier, vous devez en discerner les causes. Des conseils s’offrent à vous pour mieux convaincre votre jury lors d’un entretien. 

Les problèmes rencontrés par le candidat dans le processus de recrutement

Pour répondre à une offre, vous déposez votre dossier. Une candidature spontanée est également possible. Vous fournissez votre dossier sans vous référer à une offre d’emploi. Vous avez peaufiné votre CV (Curriculum Vitae). Vous avez bien structuré votre lettre de motivation. Pourtant, au bout de quelques jours, l’employeur ne réagit toujours pas à votre demande. Par conséquent, vous tenterez de relancer votre candidature pour savoir si ce recruteur vous accorde une date pour votre entretien. Cette attente stimule le doute et la peur chez le jeune en recherche d’emploi.

En outre, un autre cas peut se présenter. Le recruteur a accusé réception de votre candidature. Il vous communique le temps de votre passage en entretien. À l’issue de cette phase, il doit vous indiquer le résultat (positif ou négatif). Toutefois, il prolonge un moment de silence. Au lieu de sombrer dans l’angoisse, vous relancerez votre interlocuteur. Vous vous tiendrez au courant de la situation de votre dossier. 

Pourquoi le candidat est-il confronté à des obstacles dans le processus de recrutement ?

Parfois, à votre insu, l’employeur teste votre patience et votre prudence devant une entrave. Il met votre dossier en suspens pendant un moment. Il attend vos relances car ce geste prouve votre motivation au travail. 

En revanche, l’attitude négative du recruteur repose souvent sur le type des pièces fournies dans votre dossier. Il négligera sans doute votre CV peu soigné. Il ne s’attardera pas à décoder tous les renseignements flous inscrits dans ce document.  

De même, l’employeur se montrera hostile à l’égard de votre lettre de motivation peu pertinente. Il renoncera à vos prétentions salariales trop élevées. Il optera pour un autre profil plus efficace pour le bien de son entreprise. Avec un expert à vos côtés, vous monterez un CV idéal. Votre lettre de motivation gagnera également en pertinence.  

Certes, le recruteur a fixé une date pour vous donner sa réponse après votre entretien. Le moment est franchi mais vous ne recevez aucun feedback. Votre comportement durant les échanges n’a visiblement pas satisfait votre employeur. Vous avez manqué de conviction et de passion pour le métier convoité à travers vos propos. Vous n’avez pas bien préparé votre passage en entretien.

Des conseils pour bien réussir son entretien d’embauche 

Selon la mission de votre établissement d’accueil, les salariés ont un dress code spécifique (tenue classique, tenue décontractée, etc.) Vous respecterez cette norme durant votre entretien d’embauche. À première vue, le recruteur émet déjà un avis personnel à votre propos.

Vous soignerez aussi votre posture. Pour vous faire mieux comprendre, ne vous enfermez pas sur vous-même (bras croisés, tête baissée…) lors de votre intervention. Exprimez-vous de façon naturelle, honnête et concise. Vous supprimerez les tics de langage et garderez un air souriant. Un bon entraînement avant l’entrevue s’avère indispensable.

Vous formulerez bien les arguments qui démontrent votre motivation sur votre projet professionnel. Vous rassemblerez au préalable les informations nécessaires pour justifier votre connaissance de l’entreprise et du poste à pourvoir. Rappelez-vous des questions à poser à votre employeur pour enrichir vos informations sur la société et témoigner votre intérêt pour elle.

Pour clore la séance, vous saluerez votre (ou vos) interlocuteur(s). Avec politesse, renseignez-vous sur la suite du processus de votre recrutement.